Vous êtes ici

  • Ervaar topsnelheid van 106 km/u met Fury, de snelste achtbaan van de Benelux
Mardi, juin 11, 2019 - 12:25

Après que Bobbejaanland ait annoncé il y a quelque temps que Fury serait une première mondiale, nous pouvons annoncer aujourd'hui avec fierté que la fin de notre construction est en vue. Les montagnes russes les plus rapides du Benelux, que vous pourrez essayer en allant de l'avant ou ver l'arrière, ouvriront dans environ deux semaines. Nous finalisons donc aujourd’hui notre attraction et la nouvelle zone thématique Land of Legends. Il y a dons suffisamment de raisons pour vous fournir une nouvelle mise à jour.

5 faits sur le Triple Launch Coaster Fury

Ce n'est plus un secret pour personne que Fury n'est pas simplement un grand huit. Le triple launch coaster a été conçu et construit pour s'adapter à Bobbejaanland, ce qui rend l'attraction unique quoi qu'il arrive. Le fait que les montagnes russes soient également hautes de 43 mètres et atteignent une vitesse de pointe de plus de 106 km/h rend Fury vraiment unique au Benelux. Le grand huit aura donc plusieurs records à son actif, dont celui de « montagnes russes les plus rapides du Benelux ». Fury est une véritable pièce maîtresse pour Bobbejaanland et constitue donc une source d’inspiration pour nous, afin de poursuivre la recherche et de découvrir cinq faits uniques auprès de nos chefs de projets.

1. 400 piquets en béton comme base

Comme vous le savez peut-être, Bobbejaanland a été construit sur un marécage. Beaucoup de travaux sont donc nécessaires pour renforcer le sol avant de pouvoir y construire quelque chose. Placer un grand huit sur ce type de sol n'est clairement pas une sinécure. Pour fournir une base solide à Fury, plus de 400 piliers en béton ont été construits. Ou devrions-nous dire enfoncés ? Avec un calendrier serré et beaucoup de travail à venir, les bétonnières ont fonctionné à plein régime pendant quatre mois, car sans une bonne fondation, Fury ne pourrait bien sûr pas être construit.

2. 14 mètres de profondeur

Les fondations nécessaires pour un grand huit comme Fury ne sont pas les plus petites, ce qui semble évident. De nombreux travaux d'excavation ont été nécessaires pour mettre en place les piliers de soutien. Parce que les fondations des montagnes russes ont été placées à 14 mètres de profondeur . Vous pouvez être sûr qu'avec plus de 400 piliers de ce calibre, Fury tient fermement en place.

3. Plus de 17 000 boulons tiennent le tout en place

La piste du Fury a une longueur de 600 mètres, mais le principe du triple lancement signifie qu’en tant que visiteur, vous parcourez en fait 830 mètres. De plus, vous montez sacrément haut, 43 mètres pour être précis. Le beau parcours orange est soutenu par un labyrinthe de supports. Quoi qu'il en soit, la piste de 600 mètres et les supports associés sont maintenus en place par plus de 17 000 boulons de toutes tailles. 

4. Deux plaques tournantes

Fury est le premier grand huit développé par Gerstlauer et dans lequel deux plaques tournantes ont été intégrées. L'une d'elles constitue directement une première mondiale. La plaque tournante, qui assure que la cabine sera correctement sur la piste avant le départ, a été spécialement développée pour Fury. Elle permet de placer la cabine aussi bien en avant qu'en arrière sur la piste, ce qui permet d'essayer le Fury dans les deux sens.  Vous nous suivez encore ?

5. 2 500 litres de peinture

Le triple launch coaster Fury n'est pas seulement connu pour ses spécificités vertigineuses, mais également pour sa couleur particulière. Dans le mythe de Land of Legends, Fury représente notamment le feu et la couleur de la piste le représente de manière très évidente. Il a fallu environ 2 500 litres de peinture pour recouvrir la piste entière de sa couleur orange vif et pour donner aux supports une couleur marron foncé. C'est à peu près la même quantité dont vous avez besoin pour peindre cinquante grandes maisons.                                                   

Que reste-t-il à faire ?

Fury est prêt, la piste est complète, les cabines sont placées et tout est prêt à être utilisé. Entre temps, les cabines ont également été placées sur la piste et les premiers essais y ont été effectués. Toutefois, nous devons encore attendre quelques semaines avant de pouvoir faire un tour sur cet incroyable grand huit.

Nous nous sommes demandé pourquoi l’attraction n’était pas encore ouverte. Le directeur général, Yves Peeters, a une explication claire à ce sujet : « Le Fury est une nouvelle attraction pour Bobbejaanland ainsi que pour le fabricant Gerstlauer. Le fabricant n’a jamais construit de telles montagnes russes auparavant », explique-t-il. « En ce moment, il reste encore beaucoup de tests à faire. Nous mettons la touche finale puisqu'il s'agit d'une nouvelle technologie et, bien entendu, aussi à la thématique de Land of Legends et de Fury. » La construction de Fury traverse donc une phase finale importante et se trouve maintenant dans la dernière ligne droite jusqu'à l'ouverture.

Le premier essai  au cours duquel le parcours complet est couvert pour la première fois doit encore avoir lieu lors de la publication de ce blog. Ensuite, TUV est également appelé pour garantir la sécurité de Fury. « Ce n'est que lorsqu'ils donnent le feu vert que l'attraction peut être ouverte au public. », déclare M. Peeters.

Vous faites le compte à rebours avec nous ?  

Alors que l’équipe du projet met la dernière touche au nouveau triple launch coaster Fury, nous attendons avec impatience la cérémonie d’ouverture officielle le 22 juin 2019. Après que nos abonnés aient eu la chance de tester les montagnes russes le 23 juin, nous sommes les premiers à sauter dans le véhicule de feu du Fury le 24 juin pour combattre le dragon Fogo. Vous nous accompagnez ?